Diabolisation et mal politique

Haïti : misère, religion et politique

User Avatar
André Corten

Alors que dans les États du Nord, le non-respect des droits humains lié à la misère absolue est estompé à travers la continuelle négociation par l'institutionnalisation des conflits, dans les pays du Sud, il s'étale au contraire comme s'il relevait d'une barbarie primitive. On accule les sociétés du Sud à la famine, à la guerre et à la désolation ; en même temps on crie à la barbarie lorsque la violence s'y déchaîne. Ce qui est vu de l'extérieur comme de la barbarie est vécu de l'intérieur sous la forme de la satanisation de l'adversaire. Convaincus de se battre contre des forces diaboliques, les combattants ne réservent aucun droit humain non seulement à l'adversaire mais au monde dans lequel ces forces sont supposées agir ; on entre alors dans la terreur. La diabolisation et la terreur qu'elle peut engendrer traduisent pourtant un profond désarroi. Elles sont une sorte d'excroissance de la religion. Tentative de faire une lecture en termes sacrés d'un phénomène paraissant sinon incompréhensible. Comment penser autrement le processus irréversible de déshumanisation ?

Project Hero Cover

Table des matières

Metadata

  • isbn
    9782894541120
  • publisher
    Les Éditions du Cidihca
  • publisher place
    Montréal, QC
  • rights
    Les Éditions du Cidihca
  • rights holder
    Les Éditions du Cidihca
  • rights territory
    Monde entier